dimanche 4 juillet 2010

Même pas morte !



Et non ! Même pas morte !

Bon, pour autant, je n'ai pas écris grand chose, voir presque rien ces derniers mois. Et pour cause : je vais être maman ! Mais comme les 4 premiers mois ont été pour le moins "sportif" (hyperémèse gravidique, pour ceux qui savent ce que c'est), l'écriture, et à vrai dire beaucoup d'autres choses sont passées au second plan.

Mais maintenant que les choses se calment, je compte bien m'y remettre !

En attendant, une petite photo d'un chantier que je viens juste de terminer, histoire de dire que je n'ai pas totalement rien fichu ;) !






jeudi 25 février 2010

Putain

Un petit poème pour la route ;)

Putain
Attendre.
Rester là,
Ne pas penser
Et attendre.
Attendre et refuser.
Refusé le baiser étranger,
Refusé le baiser acheté,
Refusé le baiser
Qui ne donne que les lèvres.
De peur de ne plus supporter,
Jamais,
Le goût d’un autre baiser.
Alors refuser.
Serrez les dents,
Ne pas penser.
Attendre.
Attendre la fin,
Que les mains s’arrêtent,
Que l’halène étrangère s’éloigne,
Que le silence revienne,
Apaisant les souffles.
Enfin.
Continuer,
Toujours.
Supporter et toujours renvoyer la même image.
Attendre la fin,
L’argent,
Le silence.
Enfin, l’instant de silence et de solitude …
Savourer.
Et puis attendre de nouveau.Attendre le suivant.

jeudi 4 février 2010

Prière


Le texte n'est pas de moi. C'est une prière. Mais elle m'a beaucoup touchée, alors je vous la partage.

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré

Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur
Je ne suis pas loin et la vie continue
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai

Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec la Grande Mère !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne dors pas
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit
Je suis la sève qui monte en chaque arbre
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là...... je ne suis pas mort.

vendredi 15 janvier 2010

Nudité

Ok, le titre est un peu racoleur... Mais en réalité, il n'y a pas grand chose de sexuel dans ce texte ;)


Nudité

Tu m’as vue nue.
Bien plus qu’aucun vêtement
Arraché
Ne pourra jamais me dévoiler.

Tu m’as vue forte
Guerrière des tempêtes,
Tu m’as vue faible
Aigrette plumeuse baladée par un souffle.
Tu m’as vue dans l’illusion de mes forces,
Dans le déni de mes faiblesses,
Croire à des chimères,
Oublier la puissance
De la Terre
Sous mes pieds.

Tu as résonné
De mes rires les plus sincères
De mes chants, de mes danses,
De mes odes à la Vie.
Tu as souri
Avec moi
Des beautés de chaque jour.
Tu m’as vue aimer
Materner
Et donner.
Tu m’as vue offerte
Les mains en avants
Pleines de tout ce que j’étais.

Tu m’as vue renoncer
Et le front bas,
Ployer
Prête à mettre un genou à terre.
Tu m’as vue dans mes guerres
Affronter mes défaites.
Tu m’as vue lâche
Refuser le combat.
Et puis tu as vu
La bile et la rage
Remonter à mes lèvres,
Et la colère à l’âme,
Les crocs tendus,
M’élancer pour mordre.
Encore.
Et ne plus lâcher prise.
Tu m’as vue le sang à la bouche
Et la haine au regard.

J’aurais voulu
Parfois
Voiler ton regard
Ou détourner le mien
T’empêcher de me voir
Perdue dans mes impasses,
Engluée dans la fange.

Mais tu as tout vu :
Mes yeux en larmes
Ma bouche en rire
Mes terreurs et mes doutes
Mes espoirs et mes joies
Mes folies
Mes colères d’un instant
Mes amoures inconditionnelles.
Au-delà de l’image
Tu as observé la faille
Et touché du doigt
Les craquelures du verni.

Tu m’as vue nue,
Bien plus qu’aucun vêtement
Arraché
Ne pourra jamais
Me dévoiler.

dimanche 3 janvier 2010

Images d'hiver

Quelques images d'hiver en attendant d'avoir le temps de poster un peu d'écriture.















































Et bonne année à tous ! Que 2010 soit généreuse en bonne nouvelles ;)