lundi 7 septembre 2009

Fumée

Comme je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire en ce moment (l'explication d'ici fin octobre si tout va bien), je vous mets une petite vieillerie. Du recyclage quoi !
Fumée

Au fond de l’âtre
Un mouchoir en papier
Blanc
Sur les cendres
Encore chaudes
Se consume comme un dernier espoir
Les larme qu’il a reçu
S’envolent
En tendre volutes
De fumée et de vapeur d’eau
Puis se dissolvent dans l’air
Douces amères
Les larmes du cœur
Douce amère
La folie de l’attente
Mais le mouchoir
Blanc
Est devenu
Cendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous n'avez pas de compte google, il suffit de choisir "Nom/URL" ou "Anonyme", dans le menu défilant "commentaire".
N'hésitez pas !